La Fête de l’espéranto à Toulouse

[Aqueste article es solament en esperanto.]

Ce dimanche 15 décembre, nous avons célébré à Toulouse la fête de l’espéranto. 

Nous l’avons fait démarrer un peu plus tôt, à partir du samedi soir, avec une soirée jeux de société au Blastodice, un bar à jeux proche du centre-ville. À cette occasion, nous avons organisé deux groupes de jeux: l’un était pour les intéressé·e·s par la langue qui ne la connaissait pas plus que cela, l’autre était pour ceux et celles qui pouvait déjà communiquer. Nous avons ainsi accueilli des personnes de tout âge et de tout niveau. 

Le lendemain matin, la journée a commencé par la réunion de la fédération Midi-Pyrénées, avec des personnes de Haute-Garonne mais aussi d’Ariège, d’Aveyron, des Hautes-Pyrénées. Différents petits stands étaient ouverts: notre librairie, un stand pour les CD de Vinilkosmo, un autre pour Esperanto+ et Une École au Togo. Les cuisiniers du jour nous ont ensuite régalé de saveurs italiennes pour nous permettre de profiter de l’après-midi le ventre rempli, toujours dans une ambiance conviviale. 

Nous avons ensuite suivi une présentation du projet Erasmus+ avant de pouvoir participer à une vente aux enchères pour soutenir le projet volontariat. Ont ainsi pu être acheté des vinyles contenant des chansons en espéranto, divers livres rares et un petit buste de Zamenhof, mais aussi d’autres objets trop nombreux pour tous être cités. 

 Nous avons enfin pu assister au concert de Gijom’, qui nous a entre autres chanté des chansons de son album Nenifar’. Les textes étaient d’ailleurs projetés pendant le concert, ce qui a permis de mieux suivre la poésie de ses chansons. La journée s’est finalement achevée par des au revoirs et le départ de tou.te.s. Prochain rendez-vous donné pour les prochaines festivités régionales : SEMEO en mars.