Formation de BEA sur la posture des formateurs

[Aqueste article es solament en francés.]

Pendant la période des fêtes hivernales, plusieurs toulousains se sont rendus à JES, la Junulara Esperanto Semajno. Le 30 décembre, nous avons pris part à la formation de la BEA, Bunta Esperanto Asocio, sur la posture à avoir en tant que formateur.

Après une rapide présentation de leur association et un tour de table pour se présenter et raconter ses expériences en tant que formateur. Suite à cela, nous avons partagé ce qui nous semblait, pour chacun d’entre nous, les habitudes et attitudes à adopter pour s’exprimer dans un but éducatif. Nous nous sommes rapidement rendu compte que parmi les différents pays représentaient dans cette, nous avions tous les mêmes attentes quant à la posture du formateur. Ainsi, nous avons eu parmi les éléments les plus récurrents le fait de parler de manière distincte et audible ou encore de ne pas se tenir avachi dans un siège.

Suite à cela, les membres de BEA nous ont présenté une vidéo, qui résumait tout ce qui avait été énoncé auparavant. Nous avons alors discuté autour de la vidéo, qu’ils voulaient présenter dans le cadre d’un projet européen dans plusieurs langues, dont l’espéranto. Il s’agissait alors d’une réflexion quant à la transmission des savoirs de formateurs à formateurs, aux biais qui devaient être utilisés pour cela ainsi qu’au public que ces enseignements pourraient intéresser. 

Des propositions ont ensuite été émise sur les ajouts que la vidéo devrait avoir, quant au contenu, aux traductions et à son accessibilité, mettant ainsi en avant les avantages, comme la facilité à ajouter des langues en sous-titre, mais également les contraintes de ce support d’information, tel que l’ajout de nouvelles postures. Les réflexions sur quel pouvait être le meilleur support pour ces enseignements ont commencé à émerger; mais malheureusement le temps de la formation touchait à sa fin, nous obligeant à sortir pour laisser la conférence qui suivait se mettre en place. Cela n’a pas empêché les discussions revenant sur la formation en dehors de la pièce, permettant à tous de réfléchir sur sa propre ou future posture de formateur.