Printempa Reta Kurso : le bilan

PRK

Les stages du Printemps ont normalement lieu au chateau de Grésillon où se trouve la maison culturelle de l’Espéranto. Ceux-ci ont été annulés en 2020 et les professeur.e.s (Marion, Christophe, Sabi, Tim et Pŝemek) ont décidé d’organiser l’évènement malgré tout, en ligne. C’est ainsi qu’est né le Printempa Reta Kurso, ou PRK, le cours de printemps en ligne. Puisque PRK a bien fonctionné l’an dernier, il a de nouveau eu lieu cette année !

Inès – Les professeur.e.s de PRK m’avaient contacté pour organiser l’évènement cette année. Mon rôle a été de gérer et centraliser l’organisation de l’évènement du début à la fin, en étant en contact avec le public, les instructeur.ice.s, les participant.e.s et les associations partenaires. Tout ça m’a pris du temps et de l’énergie, mais ça en valait la peine ! En plus d’être une occasion de pratiquer et d’améliorer son niveau en Esperanto, PRK est une belle manière de se réunir entre Espérantistes !

Jeanne – Je suis reconnaissante d’avoir pu participer à PRK et j’ai passé un très bon week-end ! Nous – les volontaires – n’avons pas tou·te·s suivi le même cours puisque plusieurs niveaux étaient proposés, et c’était donc très intéressant de découvrir la manière d’enseigner d’un autre professeur (dans mon cas, Tim Morley) et surtout de s’adapter à une nouvelle dynamique de groupe ! Nous avons appris de nouvelles choses et renforcé des points de grammaire d’une façon assez divertissante pour que les 5 heures quotidiennes passent assez vite. Évidemment, ce rythme était quand même intense, de sorte que j’étais la plupart du temps trop fatiguée pour participer aux programmes qui étaient proposés en soirée… Ça a quand même été un plaisir de jouer et de discuter avec les autres participant·e·s (et les autres, puisque ces programmes étaient ouverts à tout le monde, et pas seulement aux inscrit·e·s) ! J’imagine que ce stage doit être encore plus intense lorsqu’il se déroule « en vrai », mais ça me donne encore plus envie d’y participer un jour !

Jade – PRK m’a donné l’occasion de rencontrer et de pratiquer l’Espéranto avec de nouvelles personnes d’âges et de nationalités différentes. Tim Morley, notre professeur, avait une énergie folle qui rendait les cours – assez intenses – amusants et interactifs. J’en ai appris sur l’Espéranto, sa grammaire et sa prononciation, avec des exercices de groupes loufoques à propos de chiens, d’allumettes et de plein d’autres choses !

Manu – Le projet PRK est une très belle occasion pour tou.te.s de s’initier ou d’améliorer son niveau en Espéranto. Pendant les cours, dispensés par Szilva Szabolcs (Sabi), j’ai beaucoup appris, mais aussi j’ai pu rencontrer des personnes venus de pays et de milieux très différents. Dans mon groupe, les participant.e.s n’avaient pas tout.e.s le même niveau en Espéranto, et travailler en groupe nous a permis d’apprendre les uns des autres. A la fin de PRK, nous avions tous progressé et atteint des niveaux assez homogènes. Nous avons étudié la grammaire, la syntaxe et le lexique de l’Espéranto, et avons beaucoup appris en jouant. Ça a été un plaisir pour moi de participer à ces cours, et je pense qu’ils m’ont aussi beaucoup aidé pour améliorer mon niveau de langue.

Lucas – PRK a vraiment été un chouette événement ! Nous avons eu le plaisir d’avoir comme professeur Tim pour le niveau B2. Je résumerais le cours en disant que Tim est un très bon professeur avec une énergie débordante, à l’écoute et qui a su s’adapter selon les demandes des participants. Les cours en eux-mêmes étaient assez intensifs mais formateur et c’était sympathique de pouvoir le faire avec d’autres espérantistes. Pour finir, je dirais que les événements du soir sont la cerise sur le gâteau, cependant je pense que cet événement reste plus agréable à faire en présentiel. En tout cas je recommande !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *