Des nouvelles d’Ines depuis la Pologne

Saluton ! Comment vous allez ? Moi très bien, j’ai voyagé ce mois-ci.

J’ai tout d’abord été à Varsovie, j’ai logé quelques jours chez Sabi, prof d’espéranto hongrois qui vit en Pologne. Il y a à Varsovie non seulement une charmante vieille-ville, mais aussi des quartiers très modernes avec des gratte-ciels. Vous savez probablement que Varsovie a été détruite après la 2nd guerre mondiale, puis entièrement reconstruite à partir de photos et peintures de la ville ; je trouve ça impressionnant. J’aime beaucoup les grandes villes en général. Sabi m’a montré les plus beaux endroits de la ville, et m’a même invité à manger dans un restau traditionnel polonais.

Le deuxième jour j’ai passé l’après-midi avec une partie de la rédaction de Varsovia Vento : Irek, Agneŝka, Goŝa. Vous connaissez cette radio? Elle vaut le détour, allez jeter un coup-d’oeil, ils interviewent beaucoup d’espérantistes! Ce sont des gens très agréables, nous avons fait un barbecue dans le jardin d’une petite maison en bois. J’y ai aussi rencontré Maria, Kamil, Lukaŝ et Natalia.

Le troisième jour était le premier vraiment touristique. J’ai décidé de monter voir la ville du haut de la plus haute tour de Varsovie (le Palais de la culture et des sciences). Les russes l’ont construite en 1955. Les varsoviens qui la trouvent laide disent qu’on est plus heureux en haut de la tour… puisqu’on ne la voit plus.


Une semaine plus tard j’ai aussi été à Cracovie ! J’ai visité la ville avec Leila (oui oui, la Leila que vous connaissez !). Nous avons pris un Airbnb et sommes restées 4 jours pleins. Nous avons fait la connaissance de 2 espérantistes très sympas, Romualda et Piotr.

Je trouve Cracovie encore plus belle que Varsovie. Le centre-ville est immense, et j’avais l’impression que peu importe où l’on allait, on trouvait un nouveau monument magnifique.

En plus de la visite du centre-ville, nous sommes allées au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Nous avons aussi visité la mine de sel de Wieliczka, près de Cracovie. Nous avons réussi à être (presque) à l’heure pour la seule visite guidée en français de la journée. C’est très bien fait, avec des animations. Ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu des français parler, et tout d’un coup j’entends des gens chuchoter “putaaain” devant les jolies sculptures de sel.

Les églises (catholiques, orthodoxes, protestantes) sont très nombreuses en Pologne, et toutes plus belles les unes que les autres.


Malheureusement, les cours d’espéranto et le club de conversation ne peuvent plus se passer en face-à-face, et se déroulent depuis peu uniquement en ligne. Toutefois, j’ai profité de notre dernier évènement au club pour cuisiner des crêpes.

Voici la version de la recette que j’ai traduite en Espéranto (et oui, j’ai raté la première crêpe).

À dans un mois, portez-vous bien !

One comment

  1. Mi dankas vin, Ines, pro via artikolo! Mi tre ŝatis legi vian vojaĝon en Varsovio! Mi konkludas, ke ekzistas du grandaj esperoj en la mondo: Esperanto kaj la dolĉa krespo.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *