JES grâce à Erasmus+

Photo de groupe

Du 27 décembre au 3 janvier 2024, les membres d’EKC ont pu participer, grâce au soutien d’Erasmus+, à une semaine espérantiste à Hirschluch en Allemagne organisée par la Germana Esperanto-Junularo. Vous découvrirez dans cet article leur quotidien durant cette riche semaine!

Après un voyage presque sans embuches (un seul train manqué sur les 4 correspondances!!), notre troupe toulousaine est arrivée à Storkow, dernière gare avant d’arriver sur les lieux. Deux voitures espérantistes sont ensuite venues nous chercher pour le reste du trajet jusqu’à la résidence de l’évènement. Fatigués mais soulagés d’être arrivés, certains étaient bien heureux de retrouver leurs amis qu’ils n’avaient pas vus depuis longtemps, et d’autres ont saisi l’opportunité de faire ami-ami avec leur oreiller pour être en forme pour le lendemain.

Au programme tous les jours, un petit-déjeuner était proposé avant le début des activités de la journée. Un moment pour se réveiller tranquillement, ou commencer à discuter avec les autres participants. Presque tous les matins, les volontaires ont pu participer à des cours de langues (niveau débutant ou avancé), et participer à un atelier entre nouveaux arrivants dans le monde espérantiste pour mieux se connaître et se mettre à jour sur les informations à savoir.

Pratiquer la langue en cours, c’est bien, mais pouvoir s’en servir pour intervenir lors de conférences, de débats ou d’ateliers, c’est encore plus satisfaisant et utile! Et ça tombe bien, c’est justement le but des évènements espérantistes. Les participants pouvaient proposer (en amont) toute sorte d’activités plus ou moins participatives, où tout le monde était le bienvenu. EKC a d’ailleurs eu l’occasion de présenter ses activités, et de promouvoir le service civique durant une présentation d’une trentaine de minutes. D’autres membres de l’association ont également guidé des débats ou travaux de groupe, et d’autres délivré des cours de langues.

Vous vous doutez bien que dans ce genre d’évènements, d’autres activités un peu mois formelles font également partie intégrante de la vie espérantiste. Alors entre journée d’excursion, soirées de découvertes (linguistiques, gastronomiques, artistiques…), concerts, jeux, et bien d’autres, plus de temps pour l’amusement que pour le sommeil!

Quelques photos de la sortie en Pologne:

Héloïse se souvient: “Tout le séjour était recouvert de musique: à notre arrivée, sous la nuit, à la gare de Berlin, un chanteur de rue enflammait déjà le parvis annonçant la semaine a venir. Puis chaque soir, nous avions droit à un ou plusieurs concerts : Jonny M, Ĵele, Kaŝi,… et tous les artistes amateurs jouant de leurs guitares ou des pianos disséminés un peu partout dans le complexe rajoutant du voyage au voyage par ce que finalement, le voyage: ça dépasse les pieds. Peut-être est-ce le silence de la forêt d’Hirschluch qui a permis de mieux accrocher toutes ces mélodies à nos neurones éreintés par tant de festivités. Et le café gratuit seulement jusqu’à 10h n’a pas arrangé les choses.”

Retour sur expérience de Yentl:

“Durant JES, Lenka et moi avons eu l’opportunité d’animer notre premier cours ! Il s’agissait du cours d’Espéranto pour débutants, et les participants étaient très divers en termes de niveau de langue, âge et pays d’origine. Entre 7 et 15 personnes, selon les jours, sont venus pour apprendre des choses basiques, comme se présenter et faire connaissance avec les autres, mais aussi commencer à jouer avec la structure de la langue et découvrir la culture espérantiste. (Par des musiques, films et l’invitation à la participation aux activités incontournables d’une rencontre espérantiste.)
Nous avons donc essayé de les accompagner, durant une heure et demie en classe, pour qu’ils puissent encore plus apprendre et s’amuser, pendant tout l’événement !
C’était bien d’être en binôme lors de cette première expérience d’enseignement, non seulement pour recevoir soutien et courage, mais aussi pour avoir un point de vue plus extérieur, pour les critiques et des conseils.
Dans l’ensemble cette expérience était très positive, même si quelques difficultés sont apparues, ainsi qu’un petit peu de chaos dans l’organisation.
Au moins nous avons, nous même, beaucoup appris lors de notre premier cours… ! :)”

Premier grand évènement pour les nouveaux volontaires, premier cours de langues pour Yentl et Lenka, et surtout beaucoup de joyeux souvenirs qui attendent déjà les prochains!

Si vous en voulez un peu plus, vous pouvez nous écouter dans l’émission n°338 dans laquelle nous développons nos premières impressions.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.