Lucien Péraire, à travers le monde en vélo grâce à l’espéranto

De juillet 1928 à juillet 1932 Lucien Péraire, parti de Lyon, s’est rendu à vélo jusqu’à l’Extrême Orient, Japon, Chine, Viet-Nam et Indonésie, se servant de l’espéranto et faisant connaître la langue internationale.

voyage de Lucien Péraire de Lavardac à Saïgon 1928-1932

En vert foncé, Lucien Péraire à vélo, en vert clair Lucien Péraire avec Paul Posern à vélo. En rouge Lucien en vélo-rail sur le transsibérien. En bleu voyage en bateau. En noir : train ou autres moyens de transport.
Lucien a commencé son voyage lorsqu’il a lu l’annonce de Paul Posern qui proposait de faire un voyage en vélo. Lucien s’est d’abord rendu en Allemagne où il a rejoint Posern, et de là ils ont voyagé ensemble en vélo jusqu’à Novorossijsk. Lucien a du alors se rendre à Moscou pour renouveler son visa. Pour traverser la Sibérie il a construit un “vélorail” car la seule voie possible était le chemin de fer.
Au cours de son voyage Lucien a souvent utilisé l’espéranto dans tous les pays qu’il a traversés et cela lui a permis de recevoir une aide indispensable en de nombreuses circonstances.
Lire l’article sur Lucien Péraire dans Wikipédia

Le 8 juin 2024 à 11h se tiendra une cérémonie pour l’inauguration de la statue érigée en mémoire de Lucien Péraire dans son village Lavardac en Lot-et-Garonne.

Statue en mémoire de Lucein Péraire
Projet de statue commémorative

Le Centre Culturel Espéranto propose de prendre part à l’inauguration en partant de Matabiau à 07:52 puis en se rendant d’Agen à Lavardac en vélo. L’inauguration sera suivie d’un repas: veuillez faire savoir si vous comptez prendre part au repas (27 € environ) en renseignant ce formulaire.

Print Friendly, PDF & Email

One comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.