KEKSO 2021

Du 22 au 24 octobre s’est tenu dans la ville allemande de Schwerte la rencontre espérantiste KEKSO (Kreema Esperanto-KurSO), organisée par l’association de la jeunesse espérantiste allemande (GEJ). Jade et Manu, nos volontaires actuellement en Allemagne et aux Pays-Bas, ont eu l’occasion d’y participer !

Michaela Steigmaier, ex-présidente de l’association GEJ (la Jeunesse Espérantiste Allemande), nous parle de la naissance de KEKSO :

KEKSO (Kreema Esperanto KurSO – “Cours d’Esperanto Créatif”) existe depuis 2006 ; la première rencontre s’appelait sub_18. Ce 28ème KEKSO a eu lieu à Schwerte, et devait originellement avoir lieu en mars 2020. Petra Dückershoff, qui organise chaque année des rencontres-jeux de société à la Naturamika Domo de Schwerte, a aidé à l’organisation.

Mon expérience a été très positive car les participant.e.s ont apprécié le programme, ont pu pratiquer l’Espéranto avec nos invité·e·s international·e·s et tout le monde a participé à la vie commune dans la maison. Avoir autant d’invité·e·s sympathiques après une longue période sans rencontre espérantiste était vraiment agréable ! C’était aussi un plaisir de rencontrer Oda [14 ans] et Meriko [18 ans], qui ont appris l’Espéranto pendant la pandémie, et étaient très enthousiastes.

Michaela Steigmaier

Après une coupure due au COVID, la rencontre a pu de nouveau avoir lieu dans la Naturamika Domo, et a réuni près d’une vingtaine de participant·e·s. Selon Michaela, ce KEKSO était l’un des plus international auquel elle ai assisté, puisqu’il a accueilli des espérantistes de plusieurs pays européens (dont Manu et moi), et une jeune espérantiste brésilienne !

Selon le site web de l’évènement, KEKSO a pour but d’enseigner l’Espéranto à des jeunes débutant·e·s, mais également d’encourager des projets créatifs en Espéranto ou à propos de l’Espéranto, comme par exemple la création d’un podcast, d’une vidéo etc

J’ai eu l’occasion de jouer les professeures d’Espéranto en compagnie de Michael, actuel président de GEJ, avec un groupe de débutant·e·s. J’appréhendais un peu le début des cours, mais j’ai finalement beaucoup apprécié ce moment ! Le fait de ne pas enseigner seule, et d’être au sein d’un petit groupe bienveillant et que je connaissais déjà m’a beaucoup aidé. Puisque tout·e·s les débutant·e·s parlaient l’allemand – mais pas le français – et que je ne parlais pas allemand, l’expérience était encore plus intéressantes, car les participant.e.s devaient jongler entre l’allemand, l’anglais – un peu – et l’Espéranto.

Mais KEKSO, ce n’est pas seulement des cours d’Espéranto, c’est aussi plusieurs activités et présentations étalées sur tout le week-end.

[Lors de la rencontre] il est important de trouver des gens pour enseigner et pour contribuer au programme. Lars est venu pour nous parler d’un nouveau projet [avec BEMI], ainsi que Philipp qui nous a présenté ses concepts graphiques pour l’Espéranto et le cours gratuit KEK.

Michaela Steigmaier

Je n’ai pas pu assister à la présentation de Lars, qui a eu lieu en même temps que le cours pour débutant.e.s, mais j’ai beaucoup apprécié celle de Philipp, qui nous a montré tout une gamme d’idées et de concepts graphiques pour l’Espérantie. Nous avons même pu nous initier à la calligraphie !

Enfin, KEKSO a aussi été l’occasion de rencontrer des espérantistes d’Allemagne et d’ailleurs et d’échanger, de discuter et de jouer ensemble (merci à Kartoj kontraŭ Esperantujo !) pendant plusieurs jours et en Espéranto. A cause de l’annulation de JES, KEKSO restera ma seule rencontre espérantiste allemande de l’année, mais j’ai beaucoup apprécié son ambiance familiale où se mélangeaient débutant·e·s et espérantistes confirmé·e·s.

Enfin, merci à Michaela pour son témoignage et à Manu pour ses photos !

  • La prochaine rencontre KEKSO aura lieu du 3 au 6 juin 2022 durant GEK : plus d’infos sur le site de GEJ.
Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.