La Halle de la Machine de Toulouse

Et son cheval-dragon.

Les 16 & 17 Avril ont eu lieu le réveil de Long-Ma Jing Shen, inspiré d’une légende chinoise :

Long-Ma Jing Shen (dont le nom signifie « L’esprit du cheval dragon »)

” La déesse Nüwa créatrice de l’humanité, est inquiète pour les Hommes qu’elle a façonné. Face aux dérèglements des forces de la nature, un trou s’est formé dans le ciel, ouvrant un passage aux créatures d’autres mondes. Nüwa missionne son émissaire Long Ma, pour refermer le trou dans le ciel, mais le Cheval-Dragon devra pour cela déjouer les pièges de l’araignée géante…”

Légende chinoise

Durant ses 6 représentations nous avons pu suivre l’éveil de Long-Ma, son affrontement avec l’araignée géante, sa rencontre avec Astérion le Minotaure, ou encore leur triomphe sur l’araignée avant un grand final émouvant, où la terre retrouve son calme.

Créée par François Delarozière et la Compagnie en 2014 pour fêter le 50ème anniversaire des relations France-Chine, Long Ma est revenue de Chine pour se faire une beauté dans les ateliers de Nantes avant de repartir en avion pour l’empire du Milieu.

Haute de 12 mètres et large de 5 mètres, la jument-dragon pèse plus de 40 tonnes ! Au coté du Minotaure et des deux araignées géantes de la Halle des Machines, Long-Ma a su émerveiller les petits comme les grands,

C’est la première (et probablement la dernière fois) que ces 4 machines titanesques sont réunies au même endroit.

Il n’y aura malheureusement pas de nouveau spectacle proposé, mais vous pourrez toutefois venir l’admirer en mouvement (et même faire une balade sur son dos), ou encore la voir se réveiller au sein du musée de la halle des machines jusqu’à la fin de l’été, après quoi elle reprendra la route vers la Chine !

Vous pourrez aussi, pourquoi pas, en profiter pour visiter le reste de la Halle des Machines : vous pourrez ainsi découvrir une exposition photo sur Long Ma, de sa création dans les ateliers de Nantes jusqu’à son arrivée en Chine, et une multitude d’autres machines à la fois loufoques et fascinantes (comme par exemple la canne à sucre ou la catapulte à pain). Parmi elles, pensez à vous pencher tout particulièrement sur les machines du spectacle de la Symphonie Mécanique : il s’agit d’une multitude d’instruments de musique, fait entièrement à partir d’objets de récupération ! Et si vous le leur demandez, les machinistes seront sûrement plus que ravis de vous jouer un morceau de roue à guitare, de xylo à coudre, ou même, si vous êtes chanceux, de faire jouer tout l’orchestre en même temps !

Long-Ma et ses ailles déployées

La Halle des machines dans le quartier de Montaudran est accessible en vélo, en bus ou encore en voiture, et est à seulement 20 minutes de marche de la station de Métro de Rangeuil

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.