Se former à l’étranger grâce à Erasmus+

Les membres d’EKC pendant le Congrès international de la Jeunesse de TEJO en août 2022

Un nouveau projet Erasmus+ vient de s’achever, l’occasion de revenir sur ces 9 mois qui ont permis à 18 de nos membres d’aller se former ou s’entraîner à former à l’étranger tout en participant à des rencontres d’espéranto.

Dans la galaxie des projets Erasmus+, notre association divers types de projets de partenariats (KA2) ou de formation (KA1). Un premier projet KA1 en 2019-2020 avait déjà permis à une quinzaine de nos membres de se former à l’étranger. Il avait bénéficié du label Bonne Pratique délivré par l’agence qui nous félicitait ainsi pour notre projet et sa bonne gestion.
Dans le cadre du nouveau programme Erasmus 2020-2027, nous avons demandé une accréditation à l’agence française et défini un plan Erasmus pour pouvoir bénéficier d’un soutien sur plusieurs années.

Ce plan Erasmus a été construit autour de 4 axes :
Des méthodologies pédagogiques qualifiées : pour développer et élargir nos compétences en formation
L’inclusion comme brique fondamentale : pour inclure cette dimension non seulement théoriquement mais aussi très concrètement dans nos formations et activités
Professionnalisation et organisation : pour acquérir des compétences utiles à notre association sur des besoins spécifiques (gestion, communication, travail en équipe…)
Se requalifier pour la vie : afin que les montées en compétences puissent être aussi mises au profit du développement personnel ou professionnel des membres.

En dehors des bénéfices pluriels pour les participants même, l’objectif est aussi de pouvoir transmettre dans les mois et années à venir, ces compétences acquises à l’international aux autres membres de notre association voire au-delà.

L’accréditation a été accordée et nous avons ensuite demandé des financements pour un nombre de mobilités et de formations plus précis à réaliser entre septembre 2021 et novembre 2022. Par ailleurs, nouveauté du programme, nous avons pu aussi financer la venue et l’accueil de deux formateurs étrangers sur Toulouse lors de SEMEO en mars 2022 et de notre weekend stratégique en novembre 2022.

En mars 2022, Sabi est venu à Toulouse former et accompagner une membre qui allait animer son premier cours de weekend et nos formateurs sur l’accompagnement linguistique à distance de volontaires. Il a aussi animé des séances de formation autour des défis de l’éducation en ligne et du projet REN.

En mai 2022, en partenariat avec EUROKKA et dans le cadre du congrès espagnol d’Espéranto de Comillas, Floréal,a proposé une formation sur l’organisation de spectacles et l’ingénierie du son, en conditions réelles. Françoise et Alex ont pu bénéficié ainsi que d’autres participants au congrès de sa longue expérience et acquérir des bases de connaissances ou des savoirs-faire pratiques. Alex a pu mettre à profit les compétences acquises en tant que régisseur quelques mois plus tard de la première comédie musicale en Espéranto June kaj Kune.
Témoignage de Alex

En août 3 formations ont permis à 11 de nos membres de participer au congrès mondial de la jeunesse (IJK) aux Pays-Bas, en partenariat avec TEJO.

Jade et Simon.e ont coanimé un séminaire autour de l’inclusion sociale. Niko et Jeanne ont participé à cette formation.

Témoignage de Niko : https://toulouse.occeo.net/seminario-esplorante-inkluzivecon-2/

Michael Boris et Manu en collaboration avec un 3ème formateur Carlos ont eux proposé une formation sur la démocratie et les langues. Moana et Jonathan ont fait partie des stagiaires.

Témoignage de Moana : https://toulouse.occeo.net/ijk-2022-un-resume/

Ces deux formations ont été cofinancées par le Conseil de l’Europe. Lire l’appel à participation (en espéranto)

Par ailleurs, Marion a proposé une formation de niveau B2, avec des cours de conversation tous les matins ouvert à tous et toutes, et pour les plus motivés des tâches les après-midi et un examen blanc.

Leonardo, alors volontaire en Service civique et Samuel qui avait commencé l’espéranto grâce à notre cours express en ligne en 2020 ont participé à cette formation . En novembre, Leonardo a pu valider un niveau C1 lors de la session mondiale des examens KER. Samuel se prépare pour la session de juin 2023.

A l’automne, en concertation avec GEJ et JEFO, coorganisateurs de la rencontre KEKSO, 2 formations plus courtes ont été proposées en Allemagne.
Une formation sur l’utilisation des réseaux sociaux à laquelle a pu participer Gabin, Valentin, Lulu, Jonathan et Lucas.

Témoignages de Lucile et Lucas: https://toulouse.occeo.net/kekso-2022/

Un cours de langue animés par Konstanze et Jeanne à laquelle a pu participé Lucía ainsi que nos 4 nouvelles volontaires en Service Civique Constance, Yentl, Julie et Daniela.

Lors de la rencontre KKPS, début novembre aux Pays-Bas, TEJO a proposé une formation de 4 jours sur la gestion associative et l’engagement des jeunes en période post-pandémique. Y ont participé Lulu, Jonathan et Valentin + Jeanne et Manu comme volontaires de TEJO.

Nous espérons poursuivre l’aventure lors d’un nouveau projet en 2023 !

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *