Dans les coulisses de IJK 2021

Du 30 juillet au 8 août s’est tenu le Congrès International de la Jeunesse espérantiste (IJK), organisé annuellement par TEJO. À cause de la pandémie, il a eu lieu cette année en ligne, sur une plateforme un peu particulière ! Nos volontaires y ont participé pour y présenter notre association, et ont récolté pour vous plusieurs témoignages dans les coulisses de l’événement !

Une plateforme un peu spéciale !

Le plan du congrès virtuel

Lors de ma première connexion sur le site de IJK, j’ai été assez désorientée. Habituée que j’étais à la plateforme sobre et efficace créée par E@I pour Retoso et que j’avais retrouvée pendant le Congrès Virtuel, je ne m’attendais pas à débarquer dans un évènement plus proche d’un RPG Pokémon que d’une réunion Zoom ! Après quelques minutes de prise en main, voilà que mon petit avatar se balade gaiement dans la ville du congrès virtuel, explorant des lieux comme la GLATejo (« lieu LGBT+ »), plusieurs chambres de discussions, la salle de conférence et bien d’autres. Écrasée par la chaleur toulousaine, j’ai apprécié pouvoir me rendre à la plage – même virtuelle – pour y jouer aux cartes avec d’autres Espérantistes.

J’ai beaucoup apprécié cette plateforme très originale et ludique, avec ses détails soignés, et tout l’effort fourni par TEJO pour donner un côté vivant et interactif à cette rencontre en ligne qui, après une année et demi de réunions Zoom, pouvait en décourager plus d’un·e.

En coulisses : Manuela kaj Valentin

Nous étions tellement impressionné·e·s par IJK et sa plateforme que nous avons décidé d’en apprendre davantage sur sa réalisation. Nous avons alors contacté quelques personnes souvent très actives sur la plateforme mais agissant également dans son ombre…

Par exemple, Manuela – qui avait également participé à l’organisation des programmes pour les jeunes pendant le Congrès mondial de l’UEA – a guidé de nombreuses sessions du jeu Loup Garou, un incontournable des rencontres espérantistes. Elle a gentiment accepté de nous en parler un peu plus.

Le Loup Garou est un jeu indispensable si on veut qu’une rencontre espérantiste soit cool. Cette année, un espace virtuel a été créé spécialement pour accueillir ses joueurs et joueuses, avec un joli village pour les assemblées, des chambres individuelles et un cimetière. Avec tout cela, le jeu en ligne est devenu encore plus cool que sous sa forme physique. Bien entendu, les stratégies et astuces des joueurs se sont également adaptées à l’environnement en ligne. Aux rôles traditionnels comme le simple villageois, la sorcière, la voyante, Cupidon, le chasseur… se sont ajoutés des rôles complètement nouveaux, comme l’enfant sauvage et l’idiot du village, et parfois plusieurs joueurs avaient le même pouvoir. Impossible de s’ennuyer ! Le Loup Garou est mon jeu préféré, et le fait que nous ayons maintenant un espace lui étant dédié, accessible à tout moment pour que quiconque puisse jouer en ligne, est l’un des succès d’IJK. Nous l’avons déjà utilisé avec succès au congrès de la jeunesse brésilienne : allez jeter un coup d’œil au village !

Manuela Burghelea

Valentin a également quelques anecdotes à nous livrer sur notre plateforme préférée …

IJK 2021 s’est vraiment distingué par son lieu de congrès digne d’un jeu vidéo. Comme dans la réalité, nous pouvions nous déplacer sur le lieu du congrès pour discuter et jouer avec des connaissances et des collègues. Passer de la plage aux arbres d’automne, ou explorer les égouts du congrès pour y trouver un poulpe semblait un peu moins réaliste … Ou est-ce un avant-goût de Ĉu antaŭgusto de la kanaba ekskurso de IJK 2022? 

En bref, il faut féliciter l’équipe de IJK, qui a travaillé longtemps à la construction du congrès ! En tant que volontaire chez TEJO, j’ai effectué une promenade-test à travers le congrès virtuel avant qu’il ne soit mis en ligne, et j’ai pu profiter de chacun des petits détails disséminés sur la plateforme. Avez vous trouvé chaque indice caché dans la salle de congrès ? Avez vous entendu le crépitement d’un feu dans certaines des pièces ? Avez vous remarqué que le chauffeur de bus s’est mis en grève au début du congrès ?

Valentin Ceretto-Bergerat

Bien sûr, sur cette belle plateforme ont eu lieu plusieurs conférences sur des thèmes importants. Ici, Valentin discute des projets et discussions auxquels il a participé.

J’ai également coordonné plusieurs programmes pendant IJK, en particulier ceux de notre Commission des Relations Extérieures (KER). Plusieurs membres ont parlé, par exemple, de leurs actions au sein du Forum Européen de la Jeunesse (FoJe), de leurs collaborations avec UNITED, un réseau d’associations anti-racistes, et de la campagne actuelle menée par l’UEA et EEU (l’Union Espérantiste Européenne) visant à la promotion de l’Espéranto dans l’Union Européenne.

Plusieurs tables rondes ont été organisées à propos de sujets liés aux relations extérieures de TEJO et au rôle de l’Espéranto comme langue internationale. Certaines discussions furent très fructueuses, notamment celles intitulées “l’Espéranto officialisé : serait-il encore neutre ?”, “Que signifie ‘la neutralité de TEJO’ ?” ou “Ma langue est-elle oppresseuse ou oppressée ?”

Pour moi, ce fut l’occasion d’ouvrir au sein de TEJO un débat sur notre positionnement et notre stratégie face au “monde extérieur”. Autrement dit, sur la manière dont TEJO se présente aux associations et personnes non-espérantistes. Je serais bientôt l’un des responsables des Relations Extérieures de TEJO et ces questions sont essentielles pour définir précisément nos actions. Ce fut pour moi l’occasion de recueillir des remarques et des idées très intéressantes à ce sujet.

Valentin Ceretto-Bergerat

Notre belle Toulouse, et notre belle association

Fatiguée par cette balade intense en Espérantie virtuelle, j’ai rejoint mes collègues dans la salle de projection pour montrer au monde entier notre belle ville, et notre belle association, que nous présentons dans notre vidéo « EKC, Esperanto tra Tuluzo » et qui a eu son petit succès pendant IJK !

Un succès pour TEJO

Après la rencontre ont été mises en ligne sur le site de l’évènement toute une série de statistiques sur ses participant·e·s, disponibles ici. En voici quelques unes qui montrent le succès de l’évènement, et nous permettent d’en apprendre davantage sur les Espérantistes.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *