Projet Erasmus+ VOLade : 4ème rencontre à Toulouse

Le projet Erasmus + Volontariat et Association pour le Développement Durable (“VOLade”) est probablement l’une des activités internationales actuelles les plus importantes de notre association. Après la 1ère rencontre en Italie, puis en Allemagne et en Pologne, cette fois EKC a accueilli la rencontre des partenaires du projet entre le 18 et le 20 mars 2022 chez nous, à Toulouse.

SemEo et stage en montagne : le contexte

Pour rappel, le projet collabore avec les organisations suivantes :

Cette fois, la rencontre a eu lieu dans le cadre d’un événement plus large de notre association : la Semaine de l’espéranto (SemEo) qui est revenue en 2022 après une pause pandémique de 2 ans. En outre, SemEo a inclut plusieurs événements en espéranto ou à son sujet entre le 10 et le 20 mars, entre autres une rencontre pour un autre de nos projets l’Éducation en ligne maintenant (“REN”) une semaine avant celle-ci.

Dans le cadre de cette rencontre VOLade, l’arrivée de deux participants de Slovaquie (tous deux représentants de TEJO) a également permis d’ajouter deux événements à SemEo, en en dehors de cette rencontre Erasmus : un Atelier Wikipédia grâce à KuboF et une présentation de notre partenaire slovaque E@I par Valentin, notre volontaire actuellement en Slovaquie chez E@I.
Cette rencontre Erasmus a également profité de l’un de nos traditionnels Stages à Arrout, qui a eu lieu ce printemps entre le 18 et le 20 mars, en même temps que cette rencontre. La plupart des réunions de la rencontre Erasmus + s’y sont déroulées, parallèlement aux cours d’espéranto habituels pour débutants, faux-débutants et avancés.

Travail de jour à Arrout

Le thème de la session : tuteurs et volontaires

Le projet VOLade, depuis 2021, vise à échanger des expériences entre différentes organisations d’espéranto à travers l’Europe en vue d’activités associatives durables grâce à l’accueil de volontaires.

Après les sessions précédentes sur les avantages du volontariat, les besoins des organisations et des volontaires, notre sujet au cœur de cette rencontre fut le mentorat et l’accompagnement des volontaires, c’est-à- dire  le soutien apporté aux volontaires, tant dans le cadre de leur mission que dans leur vie quotidienne.

Le programme a commencé le vendredi 18, lorsque nous avons rencontré une représentante de l’association Parcours le Monde qui, grâce à divers bureaux à travers la France (par exemple à Toulouse), envoie des jeunes en volontariat à l’étranger, entre autres par l’intermédiaire du Corps européen de solidarité (CES).

Tout comme notre association, Parcours le Monde accueille également des volontaires via le Service Civique à Toulouse et accompagne le volontariat à l’étranger de jeunes français. La rencontre a été l’occasion d’échanges d’expériences entre nos partenaires et Parcours le Monde qui, comme nous, agit localement et en partenariat à l’international.

Après cet échange, les membres du projet se sont rendus ensemble à Arrout, où s’est déroulé le reste du programme de la rencontre.

Le lendemain, samedi 19, focus sur le thème actuel de la rencontre : l’accompagnement des volontaires. Plusieurs ateliers, activités et discussions ont eu lieu sur les qualités idéales des tuteurs  – la répartition des tâches et missions des volontaires, l’aide au quotidien, l’accueil dans la vie locale, etc. Des questions plus sensibles telles que la résolution de problèmes et les conflits ont également été abordées à travers des jeux de rôle et l’analyse de diverses études de cas.

Ensuite, lors d’une soirée de travail, nous avons fait le point sur l’avancement des livrables du projet, tels que décidés lors de la dernière réunion en Pologne, et avons convenu de quelques ajouts à ceux-ci, en lien avec le thème de la session : tuteurs et volontaires.

Travail de nuit à Arrout

D’autres nouvelles idées ont été recueillies pour nos prochains projets au sujet du volontariat et de d’inclusion.

En lien avec le sujet, une présentation a eu lieu  au sujet de la version en espéranto de Wikivoyage qui peut être utile, entre autres, aux volontaires nouvellement arrivés en terre étrangère.

Le dernier jour, deux de nos membres ont donné une formation chacun : la première sur les l’accessibilité des événements – liées, entre autres, aux questions de handicap – et ensuite sur la motivation de soi et des autres, qui fut l’occasion d’un vif débat sur des questions d’éthique.

Notons que le thème de cette première formation est également lié à celui de notre prochain projet partenaire Erasmus + sur l’inclusion des activités d’éducation et de formation au moyen de la coopération internationale, qui débutera officiellement fin mai de cette année.

La suite

De nouvelles étapes de travail ont été décidées lors de cette rencontre, dont il sera rendu compte ultérieurement lors de nos réunions en ligne ainsi que notre prochaine rencontre fin mai, à l’occasion du Congrès écossais d’espéranto, puis aux Pays-Bas lors du Congrès international de la jeunesse (IJK) de TEJO.

D’ici là, portez-vous bien et vive le volontariat !

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.