VOLade et ses partenaires se retrouvent en Écosse

Le mois dernier, deux de nos membres ont voyagé en Écosse pour représenter notre association à la rencontre des partenaires du projet Erasmus+ VOLade (acronyme de ‘VOLontulado kaj Asocia Daŭripov-Evoluo’, qui donne en français ‘volontariat et développement durable des organisations’). Retour sur ce week-end riche en partages !

Action clé Nº2 du programme Erasmus+ : Coopération entre organisations et institutions

Du 26 au 30 mai 2022, Michael-Boris et Jeanne ont retrouvé les représentant·e·s des associations partenaires du projet sur le volontariat que notre association coordonne. 

Il s’agissait de la cinquième et donc avant-dernière rencontre, puisqu’en tout, six associations participent et contribuent activement au projet. Après Bunta Esperanto-Asocio en Italie (août 2021), Interkultura Centro Herzberg en Allemagne (octobre 2021), Bjalistoka Esperanto-Societo en Pologne (décembre 2021), et notre Centre Culturel Espéranto en France en mars 2022, c’était au tour de Kosmo Strategio de nous accueillir en Écosse, pour des sessions de travail cette fois-ci orientées autour de la notion d’équipe : comment bien les constituer, comment construire une bonne dynamique au sein d’un groupe et veiller à sa cohésion pour que ses membres puissent travailler efficacement…

Édimbourg, mais aussi Dunfermline

Le groupe a donc passé la première journée dans la capitale écossaise, dans un cadre agréable et confortable, très propice à l’échange et au partage d’idées ou de bonnes pratiques à propos du volontariat. Différents concepts et modèles théoriques en lien avec les groupes ont été introduits, comme par exemple le modèle de Tuckman, qui a théorisé les différentes étapes dans la création d’un groupe. Le rappel de ces concepts théoriques était très pertinent puisque les volontaires qui s’engagent auprès d’organisations sont très souvent amené·e·s à travailler en équipe ; il est donc primordial de pouvoir comprendre leur fonctionnement pour pouvoir répondre et anticiper au mieux leurs besoins. Ensuite, grâce à des mises en situation ou des sessions de brainstorming, il était plus facile d’avoir une idée de comment ces théories pourraient se manifester et être appliquées. 

Mais alors que nous finissions notre première journée de travail, commençait à quelques kilomètres d’Édimbourg le Congrès Écossais d’Espéranto. Nous avons donc traversé l’estuaire du Forth pour rejoindre Dunfermline et les participant·e·s de l’événement. Le lendemain matin, une présentation de notre projet et du volontariat faisait partie du programme du congrès, donc les espérantistes écossais·e·s ont pu se familiariser avec le programme Erasmus+, le projet VOLade, les différentes façons de s’engager en tant que volontaire… Puis Clément, Manu et Jeanne, en tant qu’anciens volontaires eux-mêmes ont partagé leurs expériences et ont parlé de ce que le programme leur a apporté, avant de présenter les avantages du point de vue des structures qui accueillent les volontaires. 

Mais rapidement, il a fallu se mettre en route pour Saint Andrews pour la traditionnelle excursion, donc nous avons continué les discussions de manière moins formelle dans le bus, autour d’un bon repas ou en visitant les rues de cette jolie ville écossaise.

Pour le reste du séjour, nous avons continué à assister au programme du congrès, à visiter Dunfermline ou à créer du contenu, qui sera utilisé pour présenter le projet et pour accompagner les structures intéressées par le volontariat, afin de le proposer lors de notre dernière rencontre, qui aura lieu en août aux Pays-Bas, puisque nous serons accueilli·e·s par notre partenaire TEJO, l’Organisation mondiale des jeunes espérantophones lors du Congrès International de la Jeunesse. Ce sera l’occasion de revenir sur les bonnes pratiques que nous avons échangées tout au long du projet avec nos partenaires, et de tester les nouvelles ressources et outils que nous avons créés, avant de les mettre à disposition au reste des structures, espérantophones ou non. 

Un projet présenté à plusieurs endroits au même moment

Si la rencontre officielle des partenaires a eu lieu en Écosse, il est tout de même intéressant de noter qu’au même moment, du 26 au 29 mai, avait lieu le congrès interassociatif de l’Espéranto en France (dans le Périgord). Marion s’y est rendue et en a profité pour présenter le projet et encourager les structures françaises à considérer l’accueil de volontaires grâce au programme français Service Civique. 

Quelques jours plus tard, du 3 au 6 juin avait lieu le Congrès Allemand d’Espéranto à Oldenburg, où Andries, en tant que représentant du Interkultura Centro Herzberg, et Francesco, représentant Kosmo Strategio ont à leur tour présenté le projet. Léonardo, qui participait également au Congrès puisqu’avait lieu en parallèle KEKSO, a pu partager son expérience en tant que volontaire pour notre association ainsi que chez TEJO. 

On se retrouve donc aux Pays-Bas pour la suite de l’aventure VOLade !


Pour aller plus loin…

Merci à Manu pour ses photos !

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.